Visitez la version bêta du site Web « Le Québec économique »

Les ménages des quintiles de revenu inférieurs consacrent une part plus importante de leurs dépenses au logement et à l'alimentation

Les ménages des quintiles de revenu inférieurs consacrent une part plus importante de leurs dépenses au logement et à l'alimentation

Au Québec, en 2009, le logement représentait la dépense la plus importante pour tous les quintiles de revenus. L'importance de ce poste de dépense présentait toutefois une gradation claire en fonction du revenu total : celle-ci devenait de plus en plus faible en montant dans l’échelle des revenus. La part de l’alimentation présentait une gradation allant dans le même sens : elle représentait 18,9 % des dépenses pour le quintile le moins fortuné, tandis que cette part n'était que de 13,3 % pour le quintile le plus fortuné. L'assurance individuelle et les cotisations de retraite, elles, présentaient une gradation en sens inverse, allant de 2,2 % des dépenses pour le premier quintile à 10,7 % pour le dernier quintile.

 
© 2017 CIRANO | Se connecter