Évolution de l’indice synthétique de fécondité, Québec

Mis à jour le 26 octobre 2017

L’indice synthétique de fécondité inférieur au seuil de renouvellement de la population

Après avoir connu un sommet à 4,1 enfants par femme dans les années 1950, l’indice synthétique de fécondité a chuté de façon constante dans les années qui ont suivi. Cette baisse s’est poursuivie jusqu’à ce que l’indice se stabilise autour de 1,5 enfant par femme dans les années 1980. Récemment, l’indice synthétique de fécondité s’est accru légèrement pour atteindre 1,6 enfant par femme. Ce taux reste néanmoins inférieur au seuil de 2,1 requis pour le renouvellement naturel de la population.