Évolution du service de la dette

Mis à jour le 6 février 2017

Le service de la dette provinciale plus important au Québec qu’en Ontario et dans l’ensemble des provinces et des territoires

La part du PIB consacrée au service de la dette a été en croissance dans les années 1990 pour atteindre un sommet aux alentours de 1998. Après cette date, la part du service de la dette dans le PIB des provinces a été en baisse jusqu’en 2009-2010. Depuis, la part du Québec est en légère croissance tandis que celle de l’Ontario et l’ensemble des provinces et des territoires se sont stabilisées. Au Québec, cette part a été supérieure à celle de l’Ontario et de l’ensemble des provinces et des territoires sur l’ensemble de la période. En 2015-2016, la part du service de la dette dans le PIB du Québec, de l’Ontario et de l’ensemble des provinces et des territoires était respectivement de 2,6 %, de 1,4 % et de 1,4 %.

Notes
En raison de la mise en œuvre de réformes de la comptabilité gouvernementale du Québec, les données antérieures à 1997-1998, à 2006-2007 et à 2009-2010 ne peuvent être comparées directement avec celles des années suivantes (ministère des Finances du Canada).
Les données de l’Ontario antérieures à 2001-2002, n’ayant pas été calculées selon les mêmes méthodes comptables, ne peuvent être comparées directement avec celles des années suivantes (ministère des Finances du Canada).
Pour 2015-2016, la série « ensemble des provinces et territoires » a été construite en combinant les données tirées des Comptes publics 2015-2016 pour le Québec et celles tirées des Tableaux de référence financiers du ministère des Finances du Canada pour les autres provinces.