Principaux secteurs d’activité, Capitale-Nationale

Mis à jour le 6 février 2017

Les services, moteur de l’économie de la Capitale-Nationale

En 2013, dans la Capitale-Nationale, la part du PIB régional du secteur des services financiers, immobiliers, professionnels et administratifs était de 27,8 %, devant les administrations publiques et le secteur de l’enseignement, de la santé et de l’assistance sociale, qui représentaient respectivement 16,7 % et 15,9 % du PIB de la région. Les administrations publiques occupaient le deuxième rang de l’économie de la région. Celle-ci arrivait également au deuxième rang, derrière l’Outaouais, pour l’importance relative du secteur des administrations publiques au Québec. En 2013, ce secteur n’occupait cependant que le quatrième rang en ce qui a trait à l’emploi, représentant 11,8 % des emplois de la région.

Notes
La catégorie « commerce » comprend le commerce de gros ainsi que le commerce de détail. Elle correspond aux secteurs 41, 44 et 45 du SCIAN.
La catégorie « culture, information, loisirs et hébergement » comprend l'industrie de l'information et l'industrie culturelle, les arts, les spectacles et les loisirs ainsi que l'hébergement et les services de restauration. Elle correspond aux secteurs 51, 71 et 72 du SCIAN.
La catégorie « enseign., santé et ass. sociale » correspond aux services d’enseignement ainsi qu’aux soins de santé et à l’assistance sociale. Elle correspond aux secteurs 61 et 62 du SCIAN.
La catégorie « services fin., immo., prof. et admin. » comprend la finance et les assurances, les services immobiliers et de location, la gestion de sociétés et d’entreprises, les services professionnels, scientifiques et techniques ainsi que les services administratifs, de soutien, de gestion des déchets et d’assainissement. Elle correspond aux secteurs 52 à 56 du SCIAN.