Principaux secteurs d’activité, Estrie

Mis à jour le 6 février 2017

Une économie diversifiée en Estrie

En 2013, les deux secteurs ayant le plus contribué au PIB de l’Estrie, à part à peu près égale, étaient : l’enseignement, la santé et l’assistance sociale (23,0 %) et les services financiers, immobiliers, professionnels et administratifs (22,2 %). Le secteur de l’enseignement, la santé et l’assistance sociale était aussi celui occupant la plus grande part de l’emploi dans la région, avec 22,7 % des travailleurs, suivi par le secteur de la fabrication, qui contribuait au PIB pour 18,4 % et dans lequel travaillaient 16,8 % des Estriens. L’Estrie se classait troisième parmi les régions du Québec pour la part de la fabrication dans l’emploi, et troisième pour la part de l’enseignement, la santé et l’assistance sociale.

Notes
La catégorie « services fin., immo., prof. et admin. » comprend la finance et les assurances, les services immobiliers et de location, la gestion de sociétés et d’entreprises, les services professionnels, scientifiques et techniques ainsi que les services administratifs, de soutien, de gestion des déchets et d’assainissement. Elle correspond aux secteurs 52 à 56 du SCIAN.
La catégorie « enseign., santé et ass. sociale » correspond aux services d’enseignement ainsi qu’aux soins de santé et à l’assistance sociale. Elle correspond aux secteurs 61 et 62 du SCIAN.
La catégorie « commerce » comprend le commerce de gros ainsi que le commerce de détail. Elle correspond aux secteurs 41, 44 et 45 du SCIAN.