Évolution du taux de chômage, Montréal et régions économiques comparables

Mis à jour le 9 février 2017

Le chômage demeure élevé à Montréal

Comme dans les autres grands centres urbains, le taux de chômage de Montréal a été en hausse à la suite de la récession de 2008-2009. Ce mouvement est survenu après une tendance à la baisse des taux de chômage. La région de Montréal se démarque en enregistrant le plus haut taux de chômage du groupe de comparaison. En 2015, alors que les taux de chômage semblaient converger autour de 6 %, celui de Montréal était de 10,5 %.

Note
Ce graphique fait partie d’une analyse sur l’évolution comparée des régions québécoises. La région de Montréal est comprise dans le groupe de comparaison des Grands centres urbains. Pour plus d’informations sur les groupes de comparaison, consultez Lapierre et Joanis (2016).