Évolution du taux de chômage, Abitibi-Témiscamingue et régions économiques comparables

Mis à jour le 9 février 2017

Convergence des taux de chômage

Le taux de chômage le plus élevé du groupe, tant en 2001 qu’en 2015, a été celui de l’Abitibi-Témiscamingue, mais grâce à la création de 8 000 emplois, ce taux a perdu 5,2 points de pourcentage au cours de la période. Il s’agit d’ailleurs de la région ayant connu la meilleure progression depuis 2001. Enfin, une convergence des taux de chômage est observée dans les régions du Nord. En 2015, le taux de chômage de ces régions variait entre 5,9 % et 7,0 %.

Note
Ce graphique fait partie d’une analyse sur l’évolution comparée des régions québécoises. La région de l’Abitibi-Témiscamingue est comprise dans le groupe de comparaison des Régions du Nord. Pour plus d’informations sur les groupes de comparaison, consultez Lapierre et Joanis (2016).