Solde migratoire interrégional, Laurentides, 2013-2014

Mis à jour le 6 février 2017

La migration interrégionale dans les Laurentides : portrait de l’étalement urbain

Du 1er juillet 2013 au 30 juin 2014, le solde migratoire interrégional des Laurentides était de 4 424. Des habitants des régions de Montréal et de Laval sont venus s’installer à Deux-Montagnes et à Thérèse-De Blainville, les deux MRC des Laurentides les plus près de ces régions. Des habitants des Laurentides ont, quant à eux, quitté ces deux MRC pour aller s’établir dans les MRC qui sont plus au nord, soit la MRC de Mirabel et celle de La Rivière-du-Nord. Cette migration s’ajoute à celle des régions de Montréal et de Laval vers ces MRC. La population s’éloigne du centre de l’agglomération urbaine, contribuant de ce fait à l’étalement urbain.

Notes
Le « solde migratoire interrégional » correspond aux pertes ou aux gains nets d'une région administrative dans ses échanges migratoires avec chacune des autres régions administratives (ISQ).
Les données du « solde migratoire interrégional » sont pour la période du 1er juillet 2013 au 30 juin 2014.