Évolution du coefficient de Gini, revenu disponible ajusté

Mis à jour le 3 avril 2017

Une distribution des revenus plus égalitaire au Québec que dans l’ensemble du Canada

Le Québec affiche une distribution des revenus plus égalitaire que l’ensemble du Canada et l’Ontario, une situation qui perdurait depuis 1988 et tendait à s’amplifier au fil du temps. Après avec été en hausse dans les années 1990, l’inégalité du revenu disponible mesurée par le coefficient de Gini s’est stabilisée dans les années 2000. En 2014, le coefficient de Gini du Québec, du Canada et de l’Ontario était respectivement de 0,281, de 0,311 et de 0,316.

Source
Statistique Canada
Notes
Le « revenu disponible ajusté » correspond au revenu total ajusté moins l’impôt sur le revenu. Il est aussi appelé revenu après transferts et impôt (Statistique Canada).
Le « revenu total ajusté », évoqué dans la note précédente, correspond au revenu de toute provenance (y compris les transferts gouvernementaux) avant déduction des impôts fédéral et provincial. Il est aussi appelé revenu après transferts mais avant impôt (Statistique Canada).
Afin de tenir compte des économies d’échelle présentes dans les ménages de plus grande taille, les revenus des ménages sont ajustés pour représenter les revenus « par équivalent adulte ». Cet ajustement est effectué en divisant le revenu du ménage par la racine carrée du nombre de membres dans le ménage. Il est fait sur les trois types de revenu : le revenu du marché, le revenu total et le revenu après impôt (Statistique Canada).